Alan Moore.
Alors que de nombreux lecteurs ne sont toujours pas remis de son oeuvre-monde "Jérusalem", un autre livre offre quelques clés sur la personnalité de cet auteur hors normes.
Ou comment prouver une bonne fois pour toute qu'Alan Moore est un génie.
Un dingue, aussi.


"L'hypothèse du Lézard" est à la base une nouvelle écrite par Alan Moore il y a pas mal d'années, présentée ici pour la première fois en version française.
Fort agréable à la lecture, elle est déjà un indice des univers étranges et alambiqués qui foisonnent dans l'esprit de l'auteur.

Mais le gros morceau de cet épais recueil de presque 300 pages, qui n'est donc PAS un comic-book, est constitué de divers essais, entretiens et articles sur l'homme en question, son oeuvre et sa vision de son travail ,que ce soit en littérature ou en BD.

On rappellera qu'Alan Moore, qui reste aujourd'hui un scénariste prolifique et novateur, a participé durant les années 80-90 à la révolution du comic-book en tant que genre littéraire à part entière, en produisant des oeuvres comme "Swamp Thing", "V for Vendetta", "From Hell" et bien sûr "Watchmen", toutes reconnus désormais comme des classiques instantanés ayant permis de porter le genres dans des hautes sphères.

En plus de sa carrière de scénariste, Moore est donc aussi écrivain "classique", mais également magicien (prendre ici le mot au sens mystique du terme), et metteur en scène de plusieurs performances de son cru sur scène.

On s'aperçoit au fil de la lecture que l'homme est aussi doté d'une vision du monde qui l'entoure peu commune, et il devient passionnant de découvrir, en plus de ses processus de création, la façon de penser toute personnelle et pour le moins originale de l'auteur.

Alors oui, il est fou, cela ne fait aucun doute, mais c'est ce qui le rend passionnant.





L'HYPOTHESE DU LEZARD
par Alan Moore & divers
Editions Les Moutons électriques

Toutes les images du site sont copyright de leurs propriétaires respectifs et sont utilisées à des fins purement informatives.